Davao, Mindanao Oriental - Destruction des stocks de EEI à fil lors de la Journée internationale de l'action contre les mines

Pour célébrer la Journée internationale de l'action contre les mines, le 4 Avril 2014, l'armée et la police ont détruit les stocks récupérés de mines et d’engins explosifs improvisés (EEI). La destruction a été réalisée avec le soutien de la FSD et son partenaire local, la Campagne des Philippines pour l'Interdiction des Mines (“PCBL”).

Les mines et les engins explosifs improvisés qui se trouvaient en possession de la Nouvelle armée du peuple (“NPA”) ont été retrouvés dans des camps à Mindanao Oriental et font partie d'un stock plus important qui reste à détruire. Les démolitions ont été effectuées le 4 avril pour souligner l'engagement du gouvernement philippin envers le Traité sur l’interdiction des mines pour la destruction de toutes les mines et tous les engins explosifs improvisés qui entrent dans sa possession et afin de démontrer les effets destructeurs des EEI à fil retrouvés dans l'île de Mindanao.

Bien que la Nouvelle armée du peuple (NPA - la branche armée du Parti communiste des Philippines) se soit officiellement engagée par écrit à ne pas utiliser de mines antipersonnel, elle continue à utiliser les EEI télécommandés, appelés “mines terrestres” par les autorités philippines et les médias. La dernière utilisation par la NPA à Mindanao d'un tel dispositif était le même jour : le 4 Avril, Journée internationale de l'action contre les mines.

Les équipes de la FSD ont également montré les matériaux actuellement utilisés dans les activités d’éducation au danger des mines (EDM) et des munitions non explosées (MNE) à Mindanao. En association avec ses activités sur les MNE, la FSD mène des activités d’EDM et effectue la formation des bénévoles pour la conduite des activités d’EDM dans les zones musulmanes de Mindanao et de Zamboanga City. Plus tard dans l'année, des formations sur l’EDM seront proposées aux bénévoles de Mindanao Oriental et dans les îles de Basilan, Jolo et Tawi-Tawi. Les informations et les matériaux d’EDM seront élaborés et testés sur le terrain lors de la formation des bénévoles afin de s'assurer qu’ils soient pertinents pour les lieux dans lesquels ils seront utilisés.

La localisation des MNE et l'éducation au danger que posent les MNE sont parmi les activités menées au titre du programme de “Soutien au processus de paix par les activités d'action contre les mines” entrepris par la FSD à Mindanao. Le programme est financé par l'instrument de stabilité (IS) de l'Union européenne.

Photos